En quête de sens – le film

En quête de sens – le film

 

Deux potes, une petite caméra, un micro, un tour du monde, et quelques remises en question à l’arrivée, en quête de sens.

Le film documentaire que je vous propose de découvrir ici est le résultat des retrouvailles de deux amis, Nathanaël (réalisateur de films sur l’environnement) et Marc (qui travaillait dans le marketing à New-York), de la chute de ce dernier dans un couloir d’un appartement et d’une profonde remise en question. De celles qui vous amènent à reconsidérer votre activité, votre façon de faire, et votre façon d’être : le constat d’un modèle de société malade dans lequel le rendement économique et le profit génèrent un maximum d’injustices et font oublier l’intérêt général. Un modèle incapable de résoudre les crises qu’il a lui même engendrées.

Du jour au lendemain, en plein questionnement, Marc décide de tout plaquer pour rejoindre Nathanaël en Inde et préparer un documentaire sur les alternatives. Rencontres, réflexions, partage… De fil en aguille, une quête bien plus profonde va les guider. Avec un micro et leur petite caméra, ils nous embarquent dans un voyage, en quête de sens. De l’Inde au Guatemala, en passant par les Cévennes en France et la Californie aux Etats-Unis, ils partent à la découverte de personnes inspirées et engagées qui s’investissent chaque jour dans une vision plus juste du monde.

Retrouver ce lien

 

C’est durant un séminaire sur Gandhi et la mondialisation qu’ils font la connaissance du docteur Vandana Shiva (lauréate du prix Nobel alternatif), et de Satish Kumar (pacifiste et écrivain). C’est avec des mots simples qu’ils exposent une partie des raisons des crises actuelles, notamment le fait que notre survie alimentaire soit entre les mains de gigantesques conglomérats d’entreprises, et que l’être humain soit réduit à un simple consommateur.

Ils expliquent que pour commencer à résoudre ce problème, il faut que l’homme retrouve son lien avec la nature, car c’est d’elle que nous dépendons. Qu’il fasse pousser ses légumes ou qu’il se lie avec un producteur local, ce qui lui permettra de savoir d’où vient ce qu’il mange et comment c’est produit. Vandana Shiva leur dit aussi qu’il est essentiel que l’homme retrouve sa capacité de création, pour concevoir et produire des choses avec ses mains et ainsi réduire sa dépendance au système.

Une évidence

 

Satish Kumar rappelle une évidence, qui n’en est pas moins oubliée de tous ou presque : l’argent n’est qu’un moyen d’échange, il ne nourrit pas. Ca n’est pas de lui que l’être humain dépend finalement, mais de la nature. Ce sont les éléments qui nous apportent ce dont nous avons besoin pour vivre. Il s’agit de retrouver notre place dans le monde, d’opérer une véritable révolution intérieure.

Tout au long de leur voyage ils parleront de la force créatrice de la nature avec Pierre Rabhi, du fait que la science a prouvé que nous sommes tous des parties d’un même organisme, et que tout est interdépendant avec l’astro-physicien Trinh Xuan Thuan, de la pensée collective et de la nécessité de remettre en question la base de nos croyances avec Bruce Lipton, du moment où l’homme a commencé à se détacher de la nature avec le philosophe et sociologue Frédéric Lenoir, de la pensée positive… Et au milieu de tout ça, il feront la rencontre d’une famille de Los Angeles, qui en plein milieu de la ville, dans une jardin de 400 mètres carrés, arrive à produire plus de 3 tonnes de nourriture par an ! (Je n’ai pas pu m’empêcher de vous parler de ce « détail » tellement c’est génial.)

Voilà, j’arrive à la fin d’un article que j’ai mis plusieurs jours à écrire tant il y a de choses à dire sur ce documentaire, et je ne vous en ai pas dit la moitié ! En quête de sens est d’une richesse d’informations, et d’une richesse humaine surtout, absolument incroyables. Pour ceux qui ne l’ont pas vu, vraiment, renseignez vous sur les projections près de chez vous, achetez le DVD, faites un truc mais regardez le 🙂

Je vous laisse avec la bande-annonce et plein de pensées positive !
A la semaine prochaine pour la photo du mois !

Julie Chiarandini Bolioli,
graphiste éco-responsable
Origin Art Studio (Toulouse)

Related Blogs

Posted by Julie Chiarandini Bolioli | 9 janvier 2017
« Mon climat » par Jacques Gamblin
Jacques Gamblin "Mon climat"   Quand Jacques Gamblin nous parle du climat, c'est la poésie, de l'humour, la révolte et l'émotion qui sont au rendez-vous. Découvrez "Mon climat", ce texte...
Posted by Julie Chiarandini Bolioli | 18 octobre 2016
Logan Laplante, sans école et heureux !
Logan Laplante, sans école et heureux !   Quand un ado de 13 ans nous explique pourquoi il est heureux d’avoir quitté les bancs de l’école, c’est de l’énergie à...
Posted by Julie Chiarandini Bolioli | 28 septembre 2016
Céline Alvarez : Les lois naturelles de l’enfant
Céline Alvarez : Les lois naturelles de l'enfant   C’est l’histoire de Céline Alvarez, devenue enseignante pour prouver que l’on peut mieux soutenir l’enfant dans son apprentissage si l’on respecte...